LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

ROYAL SOCIETY CONSORTIUM
Atelier au Parc National de Pongara

En partenariat avec le Département pour le Développement International du gouvernement britannique, la Royal Society, équivalent de l’Académie Française des Sciences, finance le consortium de recherche SoFiA (Soil and Fauna in Africa) entre les Universités du Royaume-Uni (Université de Liverpool), de l’Afrique du Sud (Université de Pretoria), l’Institut de Recherche Forestière du Ghana (FORIG) et l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN).

Ce consortium de recherche collaborative, dont le domaine d’étude est l’écologie du sol, s’est réuni dernièrement à la Baie des Tortues dans le Parc National de Pongara, à une vingtaine de minutes en bateau de Libreville. L’atelier a eu pour objectif de faire l’état d’avancement des travaux de recherche menés dans le cadre du consortium, avec la présentation des travaux de recherche des doctorants de l’Afrique du Sud, du Gabon, et du Ghana.

Ainsi, les travaux de recherche de Katharine Bunney, doctorante de l’Afrique du Sud, sont axés sur le rôle des termites en milieu de savane. Fidèle Evouna Ondo, doctorant gabonais, a présenté pour sa part son étude qui vise à comprendre l’impact des termites sur l’écologie des savanes du Gabon ainsi que le rôle du feu dans l’écologie du sol. L’étude de Gabriel Quansah du Ghana porte également sur le rôle des termites dans l’écologie du sol, mais en milieu forestier. 

Pour la suite des travaux, les responsables financiers ont présenté les bilans financiers de chaque pays. Une schématisation des dispositifs expérimentaux de chaque étudiant a été réalisée avec une harmonisation des méthodologies et protocoles de standardisation, suivi des entretiens avec les différents étudiants pour fixer les étapes avenir à savoir stage d’identification UK. Un chronogramme détaillé des activités et évènements futurs avec des dates a été défini. (Dakar, Ghana, Madagascar).

Enfin, une visite du parc National de Pongara a été effectuée sous la conduite du Dr Richard Oslisly expert en valorisation des patrimoines naturel et culturel. La dernière journée a été consacrée au débrief de l’atelier et le point sur les perspectives d’avenir et bien évidemment le réactualisé. L’atelier s’est achevé sur une note de satisfaction générale.