LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

SANTE DE QUALITE POUR TOUS
Denise Mekam’ne Edzidzi au Sénat

 

Ce mardi 3 avril 2018, la ministre d’Etat à la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzi, a présenté au Sénat le texte sur le nouveau mode de gestion susceptible d’assurer notamment un égal accès et un traitement équitable aux soins de qualité.

Garantir aux Gabonaises et aux Gabonais des soins conformes aux meilleurs standards, c’est un objectif auquel le Président de la République accorde une place particulière.  Ainsi, c’est dans la perspective de garantir l’amélioration de l’offre sanitaire que le projet d’ordonnance portant organisation et gouvernance des structures de santé a été soumis pour examen par la ministre d’Etat à la Santé au palais du Sénat Omar Bongo Ondimba à Libreville.

Le texte présenté « corrige, rattrape certains manquements ou insuffisances de l’ordonnance n°1/95 du 14 janvier 1995 portant orientation de la politique de santé en République gabonaise, en ce qu’elle vient organiser la gouvernance des structures sanitaires… », a fait remarquer la ministre d’Etat devant les membres de la chambre haute.

Le membre du gouvernement qui, pour l’occasion, a réitéré que l’ambition de l’Exécutif est « d’assurer un égal accès, un traitement équitable aux soins de qualité et à la sécurité sanitaire ». Et que de ce fait, « un nouveau mode de gestion des structures sanitaires s’impose ». D’où une définition nouvelle du cadre normatif et son objet, afin de bâtir une véritable gouvernance hospitalière.

A l’endroit des vénérables sénateurs qui composent la Commission des affaires culturelles et sociales, les différents titres structurant ce projet d’ordonnance ont été exposés. L’examen au fond du texte se poursuivra au sein de la Commission entre sénateurs.

Chaque point sera ainsi examiné. De la définition des divers concepts à  l’organisation de l’espace d’application, en passant par le rappel des dispositions générales régissant le fonctionnement des structures sanitaires. Sans oublier la détermination des composantes du domaine de la santé, la gouvernance des établissements publics, l’organisation technique de la carte sanitaire, les dispositions transitoires.