STEPHANE NZE-NGUEMA
Un prix et un modèle pour les jeunes Gabonais

En raison de ses différentes actions en faveur de la paix, de l’entraide et du leadership, le jeune Gabonais Stéphane Nze-Nguema a récemment obtenu le ‘’Prix du New leader du futur’’ de la fondation Crans Montana. Il a montré la voie à suivre à ses jeunes compatriotes.

 

Il est désormais catégorisé parmi les personnalités qui pourraient influencer la jeunesse, dans son pays et dans le monde. Que ce soit au Gabon ou dans d’autres pays, en recevant la distinction de la fondation Crans Montana, Stéphane Nze-Nguema, devient un modèle pour les autres jeunes.

La remise du ‘’Prix de New Leader du futur’’ a été effectuée lors de la cérémonie de clôture de la 19ème Session annuelle du Homeland & Global Security forum de la Fondation Crans Montana à Bruxelles. Ce fut un grand honneur pour le jeune Gabonais Stéphane Nze-Nguema d’y recevoir la distinction.

Pour les proches du jeune Gabonais, c’est une consécration et une suite logique des actions qu’il a entreprises au cours des dernières années. Stéphane Nze-Nguema a été, de 2014 à 2016, Secrétaire Permanent du Réseau Panafricain des Jeunes pour la Culture de la Paix, une entité créée avec l’appui de l’UNESCO et de l’Union Africaine. Il a été aussi nominé par l’UNESCO comme jeune Leader de la culture de la paix en Afrique en 2014.

Au Gabon, il a fondé l’Association Jeunesse Elite et avait participé à plusieurs projets d’aide dans différents pays africains comme le Rwanda, le Congo, la Tunisie, le Cameroun, le Mozambique, la Gambie, le Mali, l’Egypte, le Burkina Faso et le Bénin etc. Sans oublier son propre pays, le Gabon. Sa participation à différentes conférences internationales a été une occasion pour lui de plaider en faveur de la jeunesse, du développement et de la paix.

‘’Stéphane Nze-Nguema porte en lui les valeurs de leadership recherchées en chaque jeune par la Fondation Crans Montana’’, explique un membre de la Fondation.

C’est le Président du Conseil Pontifical pour la Famille, l’archevêque Vincenzo Paglia, ayant représenté le Pape François, lors de la cérémonie à Bruxelles, qui a remis le prix au jeune Gabonais.

Diverses personnalités importantes ont participé à la cérémonie, pour ne citer que le vice-Premier ministre Belge et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, le Président de la République de Macédoine, Gjorge Ivanov, le Premier Ministre Tchadien, Albert Pahimi Padacke,  plusieurs membres du gouvernement de pays africains, ainsi que la Directrice générale sortante de l’Unesco, Irina Bokova etc.