CODE DE LA PROTECTION SOCIALE
Restitution de l’étude de faisabilité

Se basant sur des sources proches de l’ambassade de France au Gabon, l’agence Ecofin a rapporté qu’une équipe d’expertise de France vient de rendre public, les premiers résultats de l’étude de faisabilité pour la mise en œuvre du nouveau code de la protection sociale au Gabon.

Financée par l’Agence française de développement (AFD), cette étude lancée en janvier 2018, selon toujours Ecofin, comprend la réalisation d’un diagnostic du dispositif actuel de protection sociale au Gabon ainsi que des recommandations pour une gestion plus efficiente de cette dernière et des propositions d’extension de la couverture sociale à de nouveaux risques, notamment le chômage.

Un atelier de restitution est ainsi prévu pour les prochains mois, afin de présenter le rapport final aux autorités gabonaises et d’envisager les suites à donner à l’étude.

Le nouveau code de protection sociale qui prend en compte toutes les catégories sociales a été adopté au Parlement en février 2018. Ses bénéficiaires sont recrutés dans toutes les catégories de population résidant sur le territoire national couvert par le système de protection sociale. Il s’agit notamment des travailleurs salariés du secteur privé, des travailleurs mobiles et indépendants, des salariés du secteur public, les invalides et handicapés, les agents publics, les retraités, les inactifs ou mineurs.

Il a pour principale innovation, la prise en compte des chômeurs qui pourront être couverts en contrepartie des cotisations. Les victimes des calamités naturelles ne sont pas en reste au regard de l’aide ponctuelle qui est prévue pour la création d’un fonds. Le Gabon est le premier pays à se doter d’un Code de protection sociale dans la sous-région d’Afrique centrale.