AIR FRANCE
Booster le tourisme au Gabon

Air France, la compagnie qui assure sept vols hebdomadaires au départ de Libreville, est prête à soutenir le tourisme (2,7% du PIB) au Gabon, a rapporté un journaliste de l’AGP jeudi à Libreville au cours d’un déjeuner de presse. Une annonce favorablement accueillie par les opérateurs touristiques du pays qui soutiennent depuis des années que la promotion de la destination doit bénéficier du soutien des grands partenaires : transporteurs aériens, agences émettrices européennes…

Selon le directeur Afrique d’Air France, Franck Legré, la compagnie, membre du premier club de tourisme créé récemment dans le pays, est disposée à accompagner le Gabon dans la mise en œuvre de sa politique touristique «en invitant des journalistes internationaux à découvrir les superbes paysages, mais aussi la faune et la flore du Gabon».

Le Gabon, 1,8 millions d’habitants, s’est fixé pour objectif d’attirer 100.000 touristes de loisirs en 2020. Avec 11 parcs nationaux depuis 2011, soit 11% du territoire, le pays offre une diversité d’écosystème, environ 10.000 espèces de plantes, 10.400 espèces d’arbres forestiers, 680 espèces d’oiseaux et 1.300 espèces de papillons. On enregistre également 98 espèces d’amphibiens, plus de 160 espèces de reptiles et près de 200 espèces de mammifères.

C’est également dans ce pays où l’on retrouve la plus grande population au monde de tortues luths, la deuxième plus grande concentration au monde des baleines et des dauphins (après l’Afrique du Sud), 30.000 éléphants de forêt et 16.000 gorilles des forêts tropicales.

Mais le tourisme est devenue une industrie et faire venir les visiteurs internationaux dans nos parcs nécessite davantage de professionnalisme.