MARATHON DE LIBREVILLE
Clôture en beauté de la 6ème édition

La 6ème édition du Marathon de Libreville _ a pris fin ce dimanche dans une belle ambiance. Trois épreuves ont été au programme de cette dernière journée, le 10 Kms, le 21 kms et enfin le 42 Kms. Si les Gabonais se sont illustrés positivement dans les autres épreuves, le marathon lui-même a vu la victoire du Kenya sur les trois têtes d’affiche.

Répondant aux questions de la presse, le Ministre des Sport Alain Claude Bilie-By-Nze s s’est réjoui du bon déroulement, en deux jours, de cette manifestation. Il a par ailleurs apprécié le niveau des compétiteurs gabonais, en l’occurrence la championne de la gabonaise, qui va bénéficier désormais de l’accompagnement du département dont il a la charge.

A noter par ailleurs que plusieurs personnalités de premier plan ont participé ce samedi 1er décembre 2018 à l’occasion de la 6ème édition du Marathon de Libreville à la course « La Gabonaise », une épreuve de 5 km réunissant les femmes gabonaises et étrangères de tous les âges et de toutes les couches sociales. C’est le cas de la Ministre Carmen Ndaot qui a affirmé qu’au-delà de cette compétition féminine, il y’a deux messages importants qui doivent nous interpeller : celui des bienfaits de l’activité physique pour la santé et celui de la lutte contre le Cancer de la femme qui fait malheureusement encore trop de victimes dans notre pays

« La cancer du col de l’utérus et du sein est un fléau qui guette et concerne chaque femme. Affronter cette course de 5 km hier s’était dire non à la négligence de se faire dépister, non à la l’ignorance de la maladie, oui à la connaissance de son statut et OUI à être une femme responsable et un modèle pour son entourage », a-t-elle aussi lancé avant de féliciter la Fondation Sylvie Bongo Ondimba (FSBO) pour « son travail sans relâche de sensibilisation et d’information ».

Le souhait du membre du gouvernement est que la Gabonaise soit plus qu’un style de vie, un état d’esprit, une prise de conscience invitant les femmes où qu’elles se trouvent à se réunir et à courir ensemble pour leur bien-être, leur santé et leur vivre ensemble.