REHABILITATION DES ROUTES ET DES VOIRIES
Magnagna visite les chantiers

C’est dans le cadre de la matérialisation des travaux de réhabilitation des routes et des voiries des communes de Libreville, d’Akanda et d’Owendo, lancés officiellement par le Premier-Ministre Emmanuel Issoze-Ngondet, le 15 novembre dernier, que le Ministre en charge des Infrastructures, Christian Magnagna accompagné des principaux dirigeants de la société Colas, s’est rendu, ce samedi 15 décembre 2018 en matinée, sur différents sites routiers nécessitant des travaux de réhabilitation.

« Il s’est principalement agi de la zone nord de Libreville (Okala Mikolongo- École publique d’Okala- Entrée de Ciciba) mais également du quartier Mindoubé avant de clôturer la tournée par l’axe Pk5-Pk12 », a indiqué le communiqué diffusé par le service de communication du ministère en charge des Infrastructures.

L’objectif du gouvernement, selon toujours le communiqué, est de « désenclaver l’ensemble de nos villes et de disposer d’un réseau des infrastructures moderne pour le développement économique du Gabon » avant d’ajouter que « le Chef du département des Infrastructures s’est donné pour mission prioritaire la réalisation et le suivi régulier des travaux nécessaires à l’amélioration du cadre de vie des gabonais ».

Rappelons que lors de la cérémonie de lancement des travaux il y a un mois, Christian Magnagna a souligné que sur le plan économique et social, la présente phase de ce projet, dont le coût est évalué à 65,6 milliards de FCFA (financé à hauteur de 25% par l’Etat Gabonais et de 75% par l’United Kingdom Export Finance/UKEF), pour lequel l’Etat vient de décaisser la tranche ferme de 10 milliards de FCFA, engendrera la création de près de 700 emplois directs et indirects.

« C’est pourquoi, il me plait d’adresser nos sincères remerciements à l’Agence de Crédit Export du Royaume Uni (UKEF) qui a cru en notre pays et a fait confiance à ses Institutions en nous accordant cette ligne de financement », a-t-il alors déclaré sans oublier de féliciter la société COLAS et toutes les personnes, notamment son prédécesseur et ses collègues financiers actuels qui ont, de près ou de loin, contribué à la matérialisation de ce projet.