JULIEN NKOGHE BEKALE A LA PRIMATURE
Le nouveau gouvernement formé  

 

Ce samedi 12 janvier, le Secrétaire Général de la Présidence, Monsieur Jean-Yves Teale, a annoncé le décret présidentiel nommant Monsieur Julien Nkoghe Bekale, au poste de Premier ministre en remplacement d’Emmanuel Issoze Ngondet. Ancien Ministre du Travail et de l’Emploi, dans le gouvernement sortant. Originaire de la province de l’Estuaire, il est le député du premier siège du Komo Mondah, la commune de Ntoum.

Nkoghe Bekale avait déjà dirigé les ministères de l’Agriculture, des Transports et de l’Equipement, de l’Elevage et celui du Pétrole auparavant. « Nous souhaitons la plus chaleureuse bienvenue au nouveau Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Nous lui présentons également tous nos voeux sincères de succès dans cette exaltante mission », lit-on ce lundi dans une communication publiée sur les réseaux sociaux.à l’occasion de changement à le tête du gouvernement.

A savoir qu’à la suite de la nomination du nouveau Premier ministre après la constitution du bureau de la nouvelle Assemblée nationale une nouveau gouvernement a été formé. Si plusieurs membres de l’ancienne formation gouvernementale ont été reconduits, on remarquera l’arrivée de quelques nouvelles têtes comme Franck Nguema, le célèbre homme de média patron de la chaîne de télévision privée TV+.

Titulaire d’une diplôme de l’Ecole supérieure de commerce option marketing de Bordeaux, il a débuté sa carrière professionnelle en tant que jeune cadre commercial du groupe Matra Hachette (actuellement Lagardère) à Toulouse. Mais ses attaches au pays vont conduire  ce manager qui na pas froid aux yeux de mettre sur pied un groupe médias composé de la chaîne de télévision TV+, Mediaffiche, Radio Nostalgie, Régie Africa Networks.

Le fraîchement nommé ministre délégué auprès du ministre d’Etat chargé des Forêts et de l’Environnement a du pain sur la planche. Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a engagé le Gabon dans de nombreux défis écologiques aussi bien au plan continental qu’au niveau international. Et l’exploitation forestière demeure l’une des filières économiques qui joue un rôle stratégique au Gabon.