PROJET ENERGETIQUE
Gabon-Guinée Équatoriale Echanges avec le PEAC

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet intégrateur Gabon-Guinée Équatoriale, le ministre gabonais en charge de l’Energie, Tony Ondo Mba, a reçu les dirigeants du Pôle énergétique de l’Afrique centrale PEAC, le patron de l’ARSEE et les dirigeants de la SEEG en présence des membres de son cabinet et du directeur général du ministère.

Tout d’abord, le Secrétaire Permanent du PEAC a fait le compte rendu au ministre des actions menées en vue de la réalisation du projet d’électrification transfrontalière Gabon-Guinée Équatoriale dont le protocole d’accord pourrait être signé par les 2 gouvernements dans de très brefs délais au siège du PEAC à Brazzaville. Il s’est également réjoui de l’impulsion donnée à ce projet des 2 côtés de la frontière et de l’implication de la SEGESA et de la SEEG.

Puis, le DGA de la SEEG s’est dit heureux que ce processus arrive à terme car l’entreprise gabonaise a besoin de puissance électrique pour alimenter le nord du pays. Il a souligné que la puissance hydraulique qui va se substituer aux centrales à diesel permettra en outre de réaliser des économies importantes.

Prenant la parole à son tour, le DG de l’énergie a estimé que le raccordement Assok-Mengomo pourrait être la première étape de cette collaboration.

En conclusion, le ministre a rappelé qu’il s’agit d’un projet gagnant-gagnant d’une part, d’une énergie plus propre et moins coûteuse d’autre part, mais surtout que c’est une occasion pour les pays d’Afrique centrale d’avoir une victoire collective qui impacte les populations dans le besoin et de promouvoir l’intégration sous régionale à travers l’énergie électrique.