CONSEIL DES MINISTRES
Reconnaissance des actions diplomatiques du président

Ce jeudi 23 mai 2019, sous la présidence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba,  le Conseil des Ministres s’est réuni dans la salle habituelle au palais présidentiel. A l’ouverture de la séance, un hommage a été adressé au président de la République pour son implication très active sur la scène diplomatique et surtout son engagement à poursuivre la réalisation « des chantiers tant attendus par les populations ».

En effet, l’agenda chargé du chef l’Etat a été marqué depuis son retour par les visites officielles effectuées en terre gabonaise par les présidents des Républiques togolaise et de la Côte d’Ivoire, mais également par les audiences qu’il a accordées à plusieurs hautes personnalités.

Le communiqué du Conseil des Ministres qui a rappelé que lors de la visite de travail et d’amitié du président Faure Essozimna Gnassingbe, la consolidation de la coopération bilatérale entre le Gabon et le Togo, sur le plan politique et sécuritaire, a été au centre des échanges. Les deux Chefs d’Etats ont émis le vœu d’unir leurs efforts pour un développement économique, diplomatique et asseoir un environnement sécuritaire dans leurs Zones régionales ainsi que dans leurs pays respectifs.

C’est fort de cet état d’esprit que le chef de l’Etat gabonais a également accueilli le15 mai 2019, à Libreville, Alassane Dramane Ouattara. Au cours de cette visite diplomatique, Ali Bongo Ondimba et son hôte ont examiné les sujets relatifs au climat sécuritaire qui prévaut dans certains pays du continent, à la situation monétaire dans leurs sous-régions respectives, à la protection de l’environnement, à la lutte contre toute forme de criminalité ainsi que des questions d’intérêt commun.

Sur le plan national, le 9 mai 2019, le chef de l’Etat s’est entretenu avec le doyen et le vice-doyen du corps diplomatique ainsi qu’avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité des Nations-Unies accrédités au Gabon. Ces audiences avec les chefs de mission diplomatiques marquent, selon le communiqué, la volonté du président de la République d’examiner les questions bilatérales, continentales et internationales et de réitérer les positions gabonaises sur les grands dossiers de l’heure.

Par ailleurs, le numéro un gabonais a reçu, le 03 mai 2019, les maires de tous les chefs lieu de province nouvellement installés. Au cours de l’entretien qu’il leur a accordé, le chef de l’Etat a examiné les questions relatives à la gestion de leurs municipalités respectives. Des points relatifs au foncier, aux voiries urbaines, à la lutte contre l’insalubrité, à l’éclairage public, au transport et à l’emploi ont en outre été évoqués.

Notons enfin que le Conseil des Ministres a adopté plusieurs projets de textes législatifs et donné son accord à des propositions de nomination au niveau des différents départements ministériels et organismes rattachés.