BIENDI MAGANGA MOUSSAVOU
Prise de position

L’actuel ministre en charge de l’Agriculture_ est sorti de son silence pour marquer sa position suite aux nombreux commentaires suscités par l’affaire des containers Kevazingo qui a abouti au départ de son père Pierre-Claver Maganga Moussavou de la vice-présidence de la République du Gabon.

Dans son intervention,  le 6 juin à Libreville, Biendi Maganga Moussavou _ , a indiqué qu’il reste « dévoué » au président Ali Bongo Ondimba avec qui il partage la vision pour le Gabon. Il a profité de l’occasion pour soutenir que le chef de l’Etat République a pris certaines décisions qui relèvent de son pouvoir discrétionnaire et qui ne sont susceptibles de commentaire.

Concernant l’affaire Kevazingo, le membre du gouvernement a regretté « les propos portant atteinte à la respectabilité de son père mis en cause » ainsi que  «les mots trop forts tenus en direction d’Ali Bongo Ondimba, sa famille et ceux qui animent la présidence de la République».

Réaffirmant son attachement au numéro un gabonais, Biendi Maganga Moussavou a souligné en outre que le chef de l’État sera amené à prendre d’autres décisions « aussi longtemps qu’il estimera nécessaire».

« Il m’a fait l’honneur de me confier certaines responsabilités en affirmant à la face du monde que seuls la compétence ou encore la volonté et l’engagement doivent constituer désormais les critères de base de notre égalité des chances», a aussi déclaré le jeune ministre qui estime qu’il est encore entièrement disposé à poursuivre son engagement au sein du gouvernement.

Et d’ajouter, «personne, aucun de nous, ne devant être discriminé pour sa religion son origine ou encore son patronyme et retenez que l’on ne sent jamais aussi bien quelque part que lorsqu’on est le bienvenu. Je me sens le bienvenu au gouvernement».

Si les uns soutiennent que Biendi Maganga Moussavou aurait dû  préserver le silence pour que sa famille puisse être épargnée par de nouvelles critiques, les autres estiment que sa décision de parler est la bonne dans la mesure où la situation imposait une prise de position claire.