CONSEIL DES MINISTRES
Le Président rappelle ses exigences

Le jeudi 13 juin 2019, sous la présidence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le #ConseildesMinistres s’est réuni ce jeudi dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République.

Pour ce premier Conseil des Ministres du gouvernement réaménagé́, le chef de l’Etat a rappelé à la nouvelle équipe l’obligation de faire preuve d’exemplarité́, de probité́, d’abnégation et d’éthique dans la gestion du service public, en priorisant l’intérêt général. Une exigence que le numéro un gabonais a déjà formulé clairement lors de
son adresse à la Nation le 10 juin dernier.

Mais en prélude à l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil des Ministres a aussi salué la détermination présidentielle à poursuivre la mise en œuvre des mesures et reformes annoncées lors du Conseil des Ministres du 29 juin 2018. « Aussi, en application de ces mesures qui ont conduit à la réduction des effectifs
des cabinets des membres du gouvernement, des agents de l’Etat nommés à la Primature et à la Présidence de la République, le Gouvernement vient-il de connaitre une réduction significative de son effectif, passant de 35 à 28 membres », a indiqué le communiqué qui a suivi la réunion.

Le Conseil est aussi revenu sur l’intense activité diplomatique qui a marqué ces derniers jours et qui a vu la présence à Libreville de nombreux chefs d’Etat du continent.

Sur un tout autre plan, le Conseil s’est réjoui du bon déroulement et de la grande mobilisation des populations gabonaises et des communautés des pays amis du Gabon à l’hommage solennel rendu à feu Président Omar Bongo Ondimba, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition.

Enfin, l’Exécutif a adopté plusieurs projets de textes législatifs dont celui autorisant le Président de la République à légiférer par ordonnance pendant l’intersession parlementaire, afin de permettre au Gouvernement de poursuivre la mise en œuvre de son programme d’actions.