CONSEIL INTERMINISTÉRIEL
Plusieurs dossiers et textes examinés

Le Conseil interministériel de ce mercredi 19 juin, sous la présidence du Premier ministre, chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, s’est penché sur différents dossiers dont le projet de décret approuvant les statuts du CNOU (Centre national des œuvres universitaires) et le projet de loi portant création et organisation de l’Université des sciences de l’éducation.

La tenue de ce Conseil interministériel fait suite au dernier remaniement gouvernemental et au Conseil des Ministres, qui s’est déroulé sous la présidence du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba le 13 juin, au cours duquel le projet de loi autorisant le Président de la République à légiférer par ordonnance pendant l’intersession parlementaire, afin de permettre au Gouvernement de poursuivre la mise en œuvre de son programme d’actions, a été adopté.

Le communiqué de la Primature a souligné que les textes examinés lors de ce Conseil interministériel sont allés du projet de loi portant suppression du commissariat général à la refondation à celui portant attribution, organisation et fonctionnement de l’Agence Nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement Supérieur.

Le projet d’ordonnance fixant l’organisation, la composition et le fonctionnement des juridictions de la cour des comptes et des chambres provinciales des comptes a aussi été sur la table de réunion, tout comme le projet de décret fixant les conditions de création et déterminant les règles d’organisation des écoles Doctorales au sein des institutions d’enseignement supérieur en République Gabonaise.

En outre, dans le cadre de l’amélioration des performances du pays dans le domaine agricole, les membres du gouvernement dirigé par Julien Nkoghe Bekale ont examiné le projet de loi portant Politique Semencière Végétale en République Gabonaise et le projet de loi fixant le cadre de l’exercice de la profession Vétérinaire et enfin le projet de loi relative au médicament vétérinaire.

Enfin, le communiqué a indiqué que la réunion a aussi été mise à profit pour échanger sur, les principaux événements survenus dans le monde, faire le point sur la communication et la situation intérieure du pays, le cours des matières premières et l’état de la balance commerciale.