CODE DU TRAVAIL
Pour dynamiser les relations employeurs-travailleurs

Madeleine E. Berre, Ministre de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle, chargé du Dialogue Social, a été reçue en audience ce jeudi 22 août 2019 chez le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour lui présenter les points d’étape des réformes en cours sur le code du travail. Les échanges étaient notamment axés sur la réforme de la fonction publique, le recensement biométrique et la réforme du code du travail.

Rappelons que les travaux de concertation avec les partenaires sociaux sur l’ambitieuse réforme du Code du travail se sont déroulés les 19 et 20 août derniers. Cette révision intègre des éléments de flexibilité, d’amélioration et d’innovations notamment dans les cadres contractuels en soutien à l’employabilité, la formation et la reconversion professionnelle.

« A travers cette réforme et en conformité avec les enjeux de la diversification de l’économie nationale, le gouvernement souhaite adapter le code du travail pour bâtir des relations employeurs-travailleurs plus dynamiques, qui s’adaptent davantage aux évolutions et à la réalité du marché de l’emploi », a souligné le communiqué publié par le service de communication du ministère de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle, chargé du Dialogue Social

La révision du code du travail s’inscrit dans la vision présidentielle qui souligne que «  l’employabilité des jeunes est une condition sine qua non à la réduction du chômage ». Mardi dernier, la ministre Madeleine E. Berre  a déclaré que c’est une réforme « à fort enjeu qui correspond à la volonté du Chef de l’Etat de moderniser cet outil, de l’adapter à la diversification de notre économie. Nous avons intégré beaucoup d’axes d’amélioration dans le sens de la flexibilité de l’emploi, de la souplesse, de la suppression d’un certain nombre de formalités »

#Codedutravail