CHU DE LIBREVILLE
Réunion du CA

Le Conseil d’administration du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) s’est réuni le 20 décembre dernier en présence du ministre de la santé, Dr Max Limoukou pour traiter des questions relatives au fonctionnement de cette structure sanitaire qui joue un rôle de premier plan dans le domaine hospitalier en particulier et dans le secteur de la santé en général au Gabon.

Les travaux ont été principalement consacrés au rapport d’activités 2019, qui lors de sa lecture a fait ressortir plusieurs carences en lien avec la gestion des médicaments, des infrastructures et la prise en charge des patients. Le membre du gouvernement a instruit l’équipe directoire et les partenaires du CHU de Libreville  de revenir aux fondamentaux afin de garantir une gestion optimale des ressources et d’assurer la qualité du service public offert aux usagers.

« Le président de la République Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre, chef du gouvernement attendent beaucoup de nos structures sanitaires », a indiqué le membre du gouvernement lors de son allocution.

En sus de ce Conseil d’administration du CHU de Libreville, le ministre de la santé a effectué des visites à l’hôpital spécialisé de Nkembo et au Centre de traitement ambulatoire. Il a notamment échangé avec le personnel soignant sur les problèmes qui minent le secteur sanitaire. Enfin, il a tenu à féliciter le personnel pour son engagement auprès des malades.

A savoir par ailleurs que quelques jours avant cette réunion, dans le cadre de l’évaluation de la performance des financements alloués au secteur santé en 2017, le Ministre de la Santé a présidé en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), représenté par le Dr. Bakayoko Magaran Monzon, Représentant Résident au Gabon, la restitution des Comptes de la Santé pour l’année 2017. Restitution faite par les experts du Comité Technique pour l’Élaboration des Comptes de la Santé.