CONSEIL MINISTERIEL DE L’UMAC
Participation de Jean-Marie Ogandaga

Jean-Marie Ogandaga, ministre gabonais de l’Economie et des Finances a pris part à Douala au Cameroun au Conseil Ministériel de l’Union Monétaire de l’Afrique Centrale (UMAC). La réunion dont la cérémonie inaugurale a été effectuée le vendredi 20 décembre 2019. Au cours de ces travaux ayant enregistré la présence de plusieurs ministres en charge de l’économie et des finances des pays de la CEMAC, et, après adoption des procès-verbaux des deux sessions ordinaires précédentes, le Comité Ministériel a examiné, entre autres, le dossier portant sur la conjoncture économique et financière des États de la CEMAC, l’état des relations des États de la CEMAC avec le FMI, l’approbation du budget de la BEAC pour l’exercice 2020 et l’adoption du rapport annuel 2018 de la BEAC.

Le Comité Ministériel a aussi examiné la question relative au projet de Règlement CEMAC sur le taux effectif dans la CEMAC et sur l’état d’avancement du processus de fusion des marchés financiers de la CEMAC. La réunion du Conseil Ministériel de l’UMAC a par ailleurs été l’occasion pour le ministre gabonais de l’Economie et des Finances de participer, le samedi 21 décembre 2019, à la 10e session ordinaire du Comité de Pilotage du Programme des Réformes Économiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC), programme visant à la stabilité macroéconomique de la sous-région.

Ces travaux présidés par le ministre de l’Économie du Congo, Gilbert Ondongo ont réuni les Ministres des finances, de l’économie et les responsables des institutions financières des pays de la CEMAC. A l’entame des travaux marqués par l’allocution d’ouverture de Daniel Ona Ondo, président de la commission de la CEMAC, les discussions ont débuté par la présentation de la synthèse des travaux de la cellule de suivi et de l’état de mise en oeuvre des décisions et recommandations du COPIL sur les réformes structurelles et le renforcement de l’intégration.

Enfin, avant l’adoption du communiqué final et les divers, les travaux se sont poursuivis par le point sur l’opérationnalisation des structures du marché financier unifié et sur le suivi par pilier du Programme des Réformes Économiques et Financières de la CEMAC.