LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

ENTREPRENEURIAT
Un manuel à destination des femmes

 

L’Agence nationale de promotion des investissements en collaboration avec des femmes entrepreneures sont en train d’élaborer un manuel pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin.

Au Gabon, environ 28% des nouvelles entreprises sont créées par des femmes chaque année. Il devrait y avoir plus que cela selon les associations de femmes entrepreneures. C’est en étant conscientes de cette réalité que des associations féminines se sont engagées auprès de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) en vue de l’élaboration d’un « livre blanc » qui servira d’outil à la promotion de l’entrepreneuriat féminin.

Des femmes issues de l’association Golden Women, du mouvement féministe Appel des Mille et Une et d’autres associations comme Inter-Elles, Afro-actives, AFAP-Gabon et  AWEP participent ainsi à une série de consultations pour aboutir à l’élaboration du manuel.

L’ANPI souhaite mettre au point ce « livre blanc » pour faciliter les actions des femmes entrepreneures. «Comme solution on aura  des kits de l’entrepreneuriat féminin qui informent la femme entrepreneur sur ses droits. Parce que aujourd’hui il y a des choses qui se font dans la pratique, mais qui sont contre la loi. Mais comme les femmes ne le savent pas, elles subissent », a fait savoir Yannick Ebibie Nzé, Directeur de la Stratégie et du Marketing au sein de l’ANPI.

Diverses questions sont évoquées dans le manuel : «Quels sont  les  droits de la femme par rapport au patrimoine qu’elle peut mettre dans  son entreprise ? Quels sont ses droits par rapport au comportement qu’elle peut avoir dans l’administration ? Où est-ce qu’elle peut trouver de l’aide pour renforcer ses capacités ?»

La mise  en place d’un «Women Business Center», qui pourra devenir un centre de  formation pour les entrepreneurs féminins est évoquée actuellement. En ce qui concerne les problèmes d’accès aux financements, on propose par exemple le financement participatif, qui incite les gens à se cotiser pour permettre à un entrepreneur tiers de réaliser un projet.