LE DÉFI GABON
L'information quotidienne du Gabon

MINERAI DE FER GABONAIS
L’Afrique du Sud intéressée

L’exploitation du gisement de fer de Belinga suscite à nouveau l’intérêt des grands groupes industriels. Le géant sud-africain des mines et de la métallurgie, IVANHOE MINES s’intéresse aux réserves de la mine de fer située dans la province de l’Ogooué -Ivindo au nord-est du Gabon.

« Ce mercredi, le partenaire sud-africain a pris langue avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Emmanuel Issoze Ngondet pour asseoir les bases de la coopération et identifier les spécifications d’un projet, dont les réserves et la qualité du minerai sont jugées importantes », a-t-on expliqué dans un communiqué de presse publié par le service de la Primature.

A savoir que l’Afrique du Sud n’est la seule à s’intéresser au fer gabonais. Pour rappel, le 3 février 2017, le Ministre des Mines, Christian Magnagna a accordé une audience à Monsieur Vincent Mascolo, Président-Directeur Général de la compagnie australienne IronRidge Ressources.

A la fin de cette audience jugée «très fructueuse» par les deux parties, Christian Magnagna a demandé à la compagnie australienne de fournir à l’administration, dans des délais courts, une offre actualisée pour l’exploitation de ce minerai. Ceci permettra son traitement rapide en vue d’une décision du Gouvernement gabonais.

La société australienne, présente au Gabon depuis plusieurs années, affirme disposer d’une expertise avérée dans les domaines de l’exploration et du développement de produits miniers de base, très demandés sur le marché international. Pour assurer cet approvisionnement, la compagnie australienne cotée en bourse, veut lancer prochainement la première exploitation du minerai de fer sur le sol gabonais.